Carrefour des Patrimoines

Actualités

Actualités

“la dépêche” 05/08/2017

201708050885-full

Cirque, poésie, chant, danse et beaucoup d’humour

Cela fait quinze ans que le théâtre s’invite dans la vallée de Campan grâce à la Compagnie Les Ailes du théâtre qui y présente, chaque été, un spectacle qui se veut accessible au plus grand nombre.

Ce sera encore le cas avec «Le Cirque des mots beaux et miens». Un petit jeu de mots qui en dit long sur l’ambiance générale du spectacle, drôle et poétique. Outre les quatre représentations prévues (du 10 au 13 août), la troupe sera également présente au week-end des Arts de la rue, samedi 5 et dimanche 6 août, à 11 h 30, au square Saint-Jean à Bagnères.

Faire dire aux mots ce qu’ils ne disent pas

«Des personnages clownesques, en couple, jaillissent d’une roulotte et investissent la piste et les gradins d’un petit chapiteau pour représenter la «Comédie du langage», écrite par Jean Tardieu, auteur contemporain qui joue avec les paroles pour dénoncer ce qu’elles disent toujours de futile et de banal et sous-entendre ce qu’elles ne disent pas d’essentiel», explique Jean-François Rabaud, fondateur et metteur en scène de la compagnie. Vous l’aurez compris, les lapsus (révélateurs !) rythmeront cette quinzaine de saynètes courtes aux situations convenues pour une heure trente de fous rires. Mais pas seulement.

«Dans un esprit léger, plutôt drôle, le spectacle invite aussi à la réflexion», souligne Line, l’une des comédiennes, fidèle à la compagnie depuis la première heure. D’ailleurs, elle a déjà participé à une première représentation, il y a dix ans, mais la troupe assure que cette reprise réserve de belles surprises. Il y en a une qui devrait ravir les spectateurs, à savoir la participation exceptionnelle de Sarah, une jeune danseuse formée au conservatoire de Bordeaux, qui bâtit sa jeune carrière au sein de la London Contemporary Dance School et qui rentre tout juste d’une tournée européenne.

En tout, ils ne seront pas moins de trente-six sur scène, musiciens et élèves de l’école de cirque Pyramide compris, et précisons que la troupe n’a que huit jours pour monter ce spectacle mêlant humour, chant, danse, théâtre et cirque. Le tout soutenu par le rythme d’un orchestre de huit musiciens. «Un moment à déguster avec les yeux, les oreilles et un cœur d’enfant», invite-t-elle.


4 dates et une matinée jeunesse

Le spectacle sera joué à quatre reprises, à quatre endroits différents :

Jeudi 10 août, à 19 h 30, à Payolle : formule «cabaret-repas» ; vendredi 11, à 18 heures et à 21 heures, à la salle des fêtes de Campan ; samedi 12, à 21 heures, à la Halle aux grains de Bagnères-de-Bigorre ; dimanche 13, à 18 heures et à 21 heures, à la halle de Sainte-Marie-de-Campan.

Comme chaque année, s’y ajoute une matinée jeunesse organisée, dimanche 13 août, par l’association des Amis de Madame Campan, fidèle partenaire des Ailes du théâtre. Au programme, deux spectacles destinés aux plus petits : à 10 heures, «Petit Hibou» (marionnettes) et à 11 h 15, «Cirque Caravane».